Historique du Plaza Athénée

20 avril 1913. L’avenue Montaigne est en émoi. Au 25, l’Hôtel Plaza Athénée ouvre ses portes. Initié par Jules Cadillat, l’hôtel est confié à Emile Armbruster qui dirigeait le grand Hôtel de l’Athénée créé en 1867 rue Scribe, et qui vient juste de fermer ses portes. L’emplacement de ces nouveaux joyaux de l’hôtellerie est stratégique, tout près des salles de spectacles de l’époque : le théâtre des Champs-Elysées est d’ailleurs inauguré le 31 mars de la même année, et coïncide également avec la reconversion de Paris par le baron Haussmann et la création des premiers grands hôtels particuliers. L’Hôtel Plaza Athénée compte alors seize chambres par étage avec au dernier niveau des appartements. Au restaurant, le chef de l’époque, Jacques-Léon Colombier, régale les papilles. Le lieu devient vite le rendez-vous incontournable de la capitale après le spectacle et l’on y croise régulièrement compositeurs et interprètes de l’époque.

Années vingt, années folles. L’après-guerre. L’heure est à la liesse et à l’embellissement. L’architecte Jules Lefebvre est chargé de créer des grands appartements, la Cour Jardin ainsi que les salons Régence et Marie-Antoinette. 1936, le restaurant le Relais Plaza ouvre ses portes : son décor est confié à l’architecte d’intérieur Constant Lefranc, qui en fait un temple Art Déco. 1947 ! Christian Dior installe sa maison de couture avenue Montaigne. Deux raisons à cela : être tout près du Plaza Athénée pour y faire séjourner ses clientes fortunées et faire de l’avenue la plaque tournante de la mode et de la Haute Couture. Grace Kelly, Gary Cooper, Jackie Kennedy… le monde entier séjourne à l’hôtel.

1968, autres temps, autres mœurs. Le théâtre de l’Odéon s’enflamme. De son côté, le palace suit la tendance sans renier ses ors, et change de direction : Paul Bougenaux en 1969, ancien chef concierge, qui fait défiler son personnel pour protester contre une menace de vente de l’hôtel ; Franco Cozzo en 1979, Hervé Houdré en 1995 qui entreprend d’importants travaux de rénovation, face à la concurrence grandissante. En 1999, François Delahaye devient directeur général et entame de grands changements. Il fait appel à Alain Ducasse pour superviser la restauration de l’hôtel et, tout particulièrement, orchestrer la carte du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, qui obtient trois étoiles en 2001. En parallèle, le chef Philippe Marc officie au Relais Plaza, tandis que dans la Galerie des Gobelins, le champion du monde de pâtisserie Christophe Michalak propose ses douceurs légendaires. En 2001, Dorchester Collection annonce qu’elle assure dorénavant la gestion de l’Hôtel Plaza Athénée à Paris pour l’Agence d’Investissement du Brunei, qui gère d’autres palaces prestigieux comme The Dorchester à Londres, Le Beverly Hills à Los Angeles, le Meurice à Paris…

Au mois de juin 2001, le bar est décoré par le designer Patrick Jouin et devient le rendez-vous incontournable de la capitale.

En 2003, Laurence Bloch, directrice du lieu, confie aux décoratrices Bettina Mortemard et Marie-José Pommereau le soin de décorer les 194 chambres, dont 46 suites : l’idée est de recréer l’esprit d’appartements parisiens privés, et de rendre hommage aux plus beaux métiers d’art et aux plus belles maisons éditrices de tissus. Deux ans plus tard, une Suite Royale de 450 mètres carrés est inaugurée au cinquième étage. Les deux architectes d’intérieur déploient encore tout leur talent pour décorer de nouvelles suites dans l’esprit Art Déco, au dernier étage. Mais la course à l’excellence ne s’arrête pas là puisqu’en 2008, la Suite Eiffel de style classique, offrant une vue imprenable sur le monument dont elle porte le nom, est inaugurée. C’est également cette même année que le premier Dior Institut voit le jour, poursuivant ainsi l’histoire menée entre la Haute Couture et l’hôtel, qui reçoit en 2011 le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

L’année suivante, consécration ultime, même si l’appellation paraissait couler de source : l’hôtel Plaza Athénée reçoit la distinction officielle de palace.

Enfin, le 20 avril 2013, l’Hôtel Plaza Athénée célèbre les 100 ans, jour pour jour, après l’inauguration de l’Hôtel. A cette occasion, une Time Capsule est créée. Des objets d’hier et d’aujourd’hui sont encapsulés afin de les transmettre à la postérité pour les 25 prochaines années !